Dépenses de loisirs en mutation

9 mai 2016 – Au moment où le gouvernement entreprend une consultation sur le contenu canadien à l'ère du numérique, il est opportun d'examiner comment les Canadiens affectent leur revenu disponible à des activités de loisirs.

Selon l'Enquête sur les dépenses des ménages, les dépenses de loisirs ont diminué de 2% en 2014. Bien que modeste, cette diminution pourrait sous-tendre des changements dans les priorités de consommation.

Dépenses des ménages (courantes) pour l'accès au contenu culturelLes dépenses pour le divertissement à l'extérieur du foyer – qui incluent notamment le cinéma, les musées et les événements en direct – ont atteint un plateau après la reprise économique puis ont fléchi de 24 % en 2014.  Les dépenses pour les spectacles et événements sportifs ont connu une évolution en dents de scie, augmentant de 40 % en quatre ans, mais accusant tout de même une baisse de 9 % en 2014.

En comparaison, de nombreuses dépenses de communication ont connu des hausses soutenues. En 2014, les ménages canadiens ont dépensé près de 1 000 $ pour des services mobiles (une augmentation de 36 % en quatre ans) et 92 $ pour l'achat de téléphones (une augmentation de 61 % en quatre ans). Seulement qu’en 2014, les dépenses pour des services en ligne comme Netflix ou Spotify ont plus que triplé, passant de 14 à 48 $ par ménage.

Lire le rapport sur les dépenses de loisirs

Suggestions pour le secteur du spectacle

Considérant la place qu'occupent désormais les technologies mobiles dans la vie des Canadiennes et des Canadiens, voici quelques suggestions à l'attention des organismes du secteur du spectacle.

  • Faites en sorte qu'il soit facile d'acheter des billets ou des abonnements sur des appareils mobiles.
  • Créez des événements où l'utilisation de téléphones intelligents est encouragée. Cela peut être un lancement de saison, une soirée mondaine ou gala.
  • Songez à assouplir votre politique limitant l'utilisation des téléphones intelligents.
  • Offrez gratuitement à vos spectateurs un accès sans fil à l'internet. Ainsi que le mentionnait un rapport récent, cela peut s'avérer une bonne façon de recueillir des données sur vos visiteurs.

 

Actualités précédentes

Le prochain chapitre des politiques culturelles au Canada

Tendances dans la recherche sur les auditoires