« Je trouve ce rapport très rafraîchissant et enthousiasmant. On avait besoin d’un tel rapport. »

Paule Beaudry, directrice générale, La danse sur les routes du Québec

« Voilà un rapport qui met en évidence le rôle central du diffuseur dans le développement de nos communautés francophones. »

Jacinthe Comeau, directrice générale, RADARTS

Canadian Music Week: Play at Canada's biggest new music festival, May 4-14, 2016

Rapport final de L'importance de la diffusion

L'importance de la diffusion : une étude sur la diffusion des arts vivants au Canada est l’aboutissement de deux années de recherche-action, qui ont en outre inclus deux sondages pancanadiens et des consultations de plus de 1 000 parties prenantes.

Ce rapport présente un survol historique et contemporain de l'écosystème des arts vivants. Il nous apprend que les arts de la scène sont très importants pour une vaste majorité de Canadiens – de tous profils socio-économiques – et fournit de nouvelles informations sur la participation culturelle des jeunes. Surtout, le rapport décrit de nombreux bienfaits publics associés à la diffusion des arts vivants, dont des effets favorables sur la santé et le bien-être, un apport d'énergie et de vitalité dans les collectivités et une société plus cohésive et solidaire.

The Value of Presenting report cover Visualisation de données sur la fréquentation des arts vivants Visualisation de données à propos des bienfaits des arts vivants
Lisez le rapport
Visualisez les données Visualisez les données

 

Faits saillants

Les Canadiens accordent beaucoup d'importance aux arts vivants.

  • Trois Canadiens sur quatre déclarent assister à des spectacles en tous genres.
  • L'intérêt pour les arts vivants transcende les différences socio-économiques : deux Canadiens sur trois gagnant moins de 40 000 $ disent avoir assisté à un spectacle d'artistes professionnels en 2011.
  • Le taux de fréquentation est très élevé chez les jeunes : 83 % des 18 à 34 ans disent avoir assisté à un spectacle contre 70 % des 55 ans et plus

Les Canadiens fréquentent surtout les arts vivants dans des salles de spectacle et des espaces en plein air, et ils estiment que ces lieux de diffusion sont importants pour la qualité de vie dans les collectivités.

  • Les Canadiens croient que les lieux de diffusion contribuent à l’amélioration de la qualité de vie (87 %), rehaussent le sentiment de fierté de la collectivité (87 %), contribuent au développement économique (88 %) et renforcent la sécurité de la collectivité grâce à une activité accrue le soir (60 %).

Les Canadiens soutiennent la diffusion des arts vivants à titre de consommateurs, de bénévoles et de donateurs.

  • Les Canadiens ont dépensé deux fois plus pour des spectacles sur scène (1,4 milliard de dollars) que pour des évènements sportifs (0,6 milliard) en 2008.
  • Les Canadiens ont fait 100 millions d'heures de bénévolat pour des organismes d'art et de culture en 2010.
  • Au sein des organismes de diffusion, on retrouve 17 bénévoles pour chaque employé.

L'accès au spectacle via les médias électroniques ne remplace pas la fréquentation en salle : il l'accroît.

  • 86 % des Canadiens regardent des spectacles à la télévision, sur Internet ou via d'autres médias.
  • 94 % des personnes qui assistent plus souvent à des spectacles en direct regardent également des spectacles diffusés sur les supports médias.
  • Les Canadiens sont deux fois plus susceptibles d'accorder une grande importance à l'assistance au spectacle sur scène qu'à la consommation par le biais de médias.

La diffusion des arts vivants a des répercussions sur plusieurs aspects de la vie des Canadiens.

  • Les Canadiens estiment que la diffusion des arts vivants profite autant au particulier qui assiste à des spectacles qu’à l’ensemble de la collectivité.
  • Les Canadiens qui assistent à des spectacles sont d'abord et avant tout en quête d'un divertissement (84 %). Ils recherchent aussi une stimulation intellectuelle, affective ou spirituelle (58 %) de même que l'occasion de découvrir quelque chose de nouveau (57 %).
  • Selon les Canadiens, les bienfaits les plus importants de la diffusion des arts vivants dans leurs collectivités sont un apport d'énergie et de vitalité, une amélioration de la qualité de vie et une collectivité plus créative.
  • La société profite des retombées positives de la diffusion des arts vivants sur la santé, l'éducation, la cohésion sociale et l'économie.

Les diffuseurs de spectacles jouent un rôle important dans des collectivités partout au Canada.

  • Il y a plus de 1 400 organismes de diffusion de tout acabit au Canada : diffuseurs de saisons de spectacles et diffuseurs de festivals, diffuseurs attachés à une salle de spectacle et diffuseurs occasionnels, diffuseurs spécialisés dans une seule discipline et diffuseurs présentant des spectacles dans plusieurs disciplines telles que la chanson, le théâtre, la danse, l'humour ou le conte.
  • Presque tous les diffuseurs travaillent en partenariat avec d'autres organismes dans des domaines tels l'éducation (78 %), les services sociaux (37 %), de la diversité culturelle/l'immigration (33 %) et la santé (29 %). La principale motivation de ces partenariats est l’enrichissement de la collectivité (84 %).

L’incidence des arts vivants de CAPACOA sur Vimeo.