Un sondage met en lumière des perceptions positives à l'égard des arts et de la culture

10 janvier 2013 - 92 % des Canadiens estiment que les arts et la culture au sein d’une collectivité font en sorte qu’il est plus agréable d’y habiter.

C'est l'un des constats du rapport Les arts et le patrimoine au Canada : Sondage de 2012 sur l’accès et la disponibilité, rendu public par Patrimoine canadien hier. Ce sondage a été mené auprès de 1 001 Canadiens en juin et juillet 2012.

Les arts apportent de nombreux bienfaits publics

Le sondage fournit des informations très précieuses quant aux perceptions par les Canadiens des bienfaits individuels et collectifs des arts. Les Canadiens croient que :

  • les expériences artistiques sont une bonne occasion de réunir des gens de langues et de traditions culturelles différentes (92 %);
  • les arts constituent un bon moyen d’aider les gens à réfléchir et à travailler de façon créative (92 %);
  • l’exposition aux arts et à la culture est importante pour le bien-être individuel (90 %);
  • les arts et la culture nous aident à exprimer et à définir ce que signifie d’être Canadien (87 %);
  • les activités artistiques et culturelles sont importantes pour le bien-être économique d’une collectivité (86 %).


Ces résultats soutiennent l'idée selon laquelle les arts et la culture constituent des biens publics, même pour les personnes qui n'ont pas une vie culturelle active. L'étude sur L'Importance de la diffusion, menée par CAPACOA, est arrivée à des conclusions similaires. Elle nous a notamment appris que deux Canadiens sur trois (65 %) estiment que la présentation des arts de la scène dans leur collectivité profite autant sinon davantage à l’ensemble de la collectivité qu’uniquement à ceux qui assistent aux spectacles.

Les salles de spectacle sont importantes mais leur nombre est insuffisant

Selon le sondage sur les arts et le patrimoine, les Canadiens accordent une grande valeur à leur lieux de diffusion des arts vivants : 86 % estiment que les salles de spectacle dans la collectivité contribuent à la qualité de vie. Sur ce plan, les salles de spectacles ne cède le premier rang qu'aux bibliothèques (94 %). Cependant, les répondants ont des avis partagés en ce qui concerne le nombre (43 % ont une opinion positive) et la qualité des installations artistiques et culturelles dans leur collectivité (53 %).

Fait à noter – si les salles de spectacles demeurent le type de lieu le plus fréquenté (71 %), un nombre croissant de Canadiens assitent à des spectacles à l’extérieur (67 %), comme sur une scène en plein air, dans un parc ou dans la rue.

Les gouvernements ont un rôle à jouer dans le soutien aux arts

Neuf Canadiens sur dix estiment que les gouvernements doivent offrir un soutien aux arts et à la culture au Canada (90 %) et qu'ils doivent promouvoir la sensibilisation aux événements et activités artistiques et culturels (90 %). Ces résultats sont comparables à ceux des sondages antérieurs. Cependant, une question intéressante a été retirée du questionnaire : le sondage de 2007 avait révélé que 89 % des répondants jugeaient alors que le gouvernement devait intervenir afin de s'assurer que les prix soient abordables.

Autres observations et perspectives

  • Le sondage a révélé que 63 % des répondants avaient assisté à un spectacle des arts de la scène pendant la dernière année. Ce résultat est inférieur à d'autres mesures de l'étendue de la fréquentation obtenues dans l'étude sur L'Importance de la diffusion (75 %) et dans l'Enquête sociale générale (Statistique Canada, 2010) (73 %).
    Notes : Outre des différences méthodologiques importantes, il convient de noter que les résultats des deux derniers sondages incluaient aussi la fréquentation des festivals culturels, ce qui n'est pas le cas dans cette donnée du sondage sur Les arts et le patrimoine. Prise séparément, la fréquentation des festivals est néanmoins nettement supérieure dans le sondage sur Les arts et le patrimoine (52 %) que dans les deux autres sondages (respectivement 29 % et 37 %).
  • Les répondants québécois ont nettement plus tendance à fréquenter les festivals culturels (62 % contre 46-51 % pour les autres). Cette différence n'a pas été observée dans les deux autres sondages.
  • 40 % des Canadiens ont utilisé Internet pour visionner ou écouter un spectacle, une exposition ou une oeuvre d’art. Comparativement, 46 % avaient vu ou écouté des spectacles sur Internet dans l'étude sur L'Importance de la diffusion.
  • Les questions portant sur les perceptions à l’égard des activités artistiques et culturelles incluaient des énoncés faisant appel aux notions d'identité et d'appartenance : « les arts et la culture nous aident à exprimer et à définir ce que signifie d’être Canadien » (87 % ont répondu positivement) et « les expériences liées aux arts et au patrimoine m’aident à faire partie de ma collectivité locale » (77 %). Comparativement, l'étude sur L'Importance de la diffusion a trouvé davantage de résonance avec des énoncés faisant appel à la fierté et à l'appartenance, qu'avec des énoncés faisant appel à l'identité. D'un autre côté, L'argent, est-ce important ? (Centre d'étude des niveaux de vie, 2010) a découvert que le sentiment d'appartenance à la collectivité locale est un déterminant important du niveau de bonheur auto-évalué et que celui-ci était généralement plus élevé au Canada atlantique. Or, le sondage sur Les arts et le patrimoine a aussi noté que les répondants des provinces atlantiques avaient davantage tendance à estimer que les arts et la culture les aident à faire partie de leur collectivité locale (88 % contre 75-77 %). Voilà des filons qui mériteraient d'être exploités dans des recherches ultérieures.

 

Préparé par Frédéric Julien pour CAPACOA.

 

 

Actualités précédentes

À surveiller en 2013 : le renouvellement de programmes chez Patrimoine canadien

L'ARC publie de nouvelles lignes directrices pour l'enregistrement à titre d’organisme de bienfaisance